Le métier de carreleur et ses compétences

Le métier de carreleur et ses compétences

Incontournable en rénovation ou pour un habitat neuf, le carreleur-mosaïste a bien des cordes à son arc. Il intervient en intérieur mais aussi en extérieur et doit savoir utiliser des matériaux très différents. Ses casquettes sont nombreuses, puisqu’il est capable de guider le client vers le choix des matériaux les plus adéquats. Mais, il maçonne aussi, enduit, ponce. Par ailleurs, ses connaissances en étanchéité et en isolation, lui permettent de tenir compte de tous les paramètres du chantier pour un résultat optimal. D’autre part, sa fibre artistique et son goût inné pour la décoration font de lui un partenaire de choix, pour un rendu correspondant exactement aux goûts du client.

Les étapes d’un chantier

En tout premier lieu, le carreleur prend connaissance du chantier, des envies et des besoins du client et de son budget. Le premier rendez-vous donne lieu à l’élaboration d’un devis précis.  

Il peut ensuite aider dans le choix du carrelage. En effet, opter pour tel ou tel revêtement n’est pas toujours chose aisée. Les propositions sont nombreuses, mais certains paramètres sont à prendre en compte en amont. En effet, l’esthétique même du carreau n’est pas suffisant. Le matériau peut être différent selon la pièce. La couleur, le format, son entretien futur, le classement UPEC … ont aussi leur importance. Ces normes définissent notamment l’usure due au passage, le poinçonnement des pieds de meubles, la résistance à l’eau et aux agents chimiques courants. Il vous faudra étudier aussi, avec l’aide du professionnel, le sens de pose du carrelage ou de la mosaïque. Chacun a ses propres caractéristiques. Qu’il soit droit, en diagonale, en chevrons, décalé, à cabochons, en damier, en tapis ou personnalisé, le style souhaité doit être discuté à l’avance. 

Le chantier à proprement parlé peut débuter. Le carreleur s’occupe dans un premier temps de la préparation du sol ou du support. Cette étape est bien sûr essentielle, car la longévité du carrelage en dépend. Un ragréage sera peut-être nécessaire pour lisser parfaitement le sol ou le mur. Si vous avez besoin d’un professionnel, voici le lien d’un très bon carreleur en Savoie.

En fonction du sens de pose choisi, le professionnel procède ensuite au calepinage ou plan de pose. Il s’aide pour cela de marquage au sol.

La pose et la fixation du matériau s’effectuent ensuite de deux façons différentes : scellées ou collées. Il convient là aussi de ne pas se tromper entre ces deux options. Souvent utilisée en terrasse, la pose scellée consiste à placer les carreaux sur une chape au mortier. La pose collée, quant à elle, est réalisée grâce à un double encollage sur une surface lisse ou sur un revêtement existant.

Autre étape cruciale : le jointoiement. La largeur et la couleur choisies sont aussi d’une importance capitale, car le rendu est très différent. Un professionnel sérieux procède immédiatement au nettoyage après la pose des joints. En effet, des dégâts difficilement réparables sont parfois constatés lors d’un rinçage tardif.

Pourquoi faire appel à un carreleur professionnel ?

Carreler un sol ou poser de la mosaïque peut paraître assez simple. D’ailleurs, de nombreux tutoriels expliquent parfaitement toutes les étapes. Cependant, le fait que certains professionnels étudient la pose du carrelage est bien la preuve que certaines compétences et des connaissances particulières sont nécessaires. En effet, ce métier demande des qualités de patience, de rigueur, de précision ainsi qu’un goût certain pour le décor et l’esthétisme.

D’autre part, un carreleur professionnel sait répondre aux aléas d’un chantier. Son adaptation est instantanée quant aux découpes non prévues pour un tuyau, une gaine, par exemple. Son savoir-faire l’autorise ainsi à trouver des solutions à tous les imprévus. Le chantier s’effectue en toute sécurité, sans erreurs qui pourraient grever le budget initialement prévu.

Par ailleurs, ce professionnel doit obligatoirement souscrire une assurance décennale. Les frais de réparation des éventuels dommages constatés dès la fin du chantier sont ainsi couverts pour une durée de dix ans.

S’adjoindre les services d’un carreleur professionnel représente certes un coût supplémentaire. Mais, c’est aussi la garantie d’un travail parfaitement réalisé correspondant aux envies et au budget du client. Ce métier très complexe demande en effet de nombreuses connaissances techniques et seul un expert est capable de prendre en compte tous les paramètres et de s’adapter aux incontournables « surprises » du chantier, pour une pose réussie et un rendu final parfait.  

   

 

 

Guide pour rénover sa vieille douche sans changer de carrelage
Quelle sous-couche choisir pour mon parquet ?