Quelle sous-couche choisir pour mon parquet ?

sous-couche parquet

L’installation d’une sous-couche est une phase indispensable avant la pose d’un parquet dans une pièce de votre maison. Placée entre le nouveau revêtement et le sol, celle-ci joue le rôle d’un support pour le parquet installé par colle ou en pose flottante. L’installation d’une sous-couche résout les problèmes thermiques, acoustiques ou phoniques en limitant au maximum la transmission des bruits de chocs ou d’impact ainsi que les résonances aériennes d’un étage à l’autre. Par ailleurs, la sous-couche parquet permet aussi de compenser les irrégularités du support. Enfin elle assure une assistance optimale contre l’humidité en disposant d’un pare-vapeur intégré.

Sous-couche en polystyrène extrudé pour parquet

La sous-couche en polystyrène extrudé pour un parquet est souvent disponible sous forme de dalles ou de rouleaux, d’une épaisseur de 1 à 10 mm en fonction du produit. Elle est reconnue pour sa forte résistance aux chocs et à l’humidité. Son isolation thermique est également intéressante. Elle possède des performances optimales en isolation phonique. En général, la sous-couche en polystyrène extrudé pour parquet peut réduire les bruits jusqu’à 23 dB.

Mis à part cela, ce type de sous-couche parquet peut compenser les défauts de planéité du sol selon l’épaisseur choisie. Voilà pourquoi, elle est la plus appréciée par les professionnels pour réaliser les projets de rénovation de parquet. Toutefois, elle est très sensible au feu. En ce qui concerne le prix de la couche en polystyrène extrudé, il varie selon le vendeur et la marque du produit. En ligne, notamment sur un site spécialisé dans la vente de sous-couche parquet, une sous-couche pour parquet est vendue au m². Mis à part cela, vous y trouverez en même temps plusieurs modèles de sous-couches adaptés non seulement à votre parquet, mais aussi au design et à la décoration intérieure de votre maison.

Sous-couche en liège pour parquet

La sous-couche en liège pour parquet est la solution la plus écologique pour tout projet de revêtement de sol. Sur le marché en ligne, la sous-couche en liège est commercialisée sous forme de rouleaux ou de plaques, dont les consistances sont souvent comprises entre 2 et 8 mm. Elle est très compétitive en matière d’isolation acoustique et thermique. En revanche, ce type de sous-couche parquet est généralement moins efficace pour compenser les irrégularités au niveau du sol.

La sous-couche en liège pour parquet s’adapte facilement à un système de chauffage au sol. Par contre, elle présente une faible endurance à l’humidité. Sur un site spécialisé dans la vente des matériaux indispensable au revêtement du sol, la sous-couche en liège pour parquet est souvent vendue en m². Le prix varie aussi selon l’épaisseur, la qualité et la marque du produit.

Sous-couche en mousse polyéthylène et en fibre de bois

Accessibles à tous les budgets, résistante aux intempéries, légère, la sous-couche en mousse polyéthylène pour parquet offre une isolation thermique optimale pour votre revêtement du sol. Par contre, ses propriétés au niveau de la sonorité sont relatives. De plus, la sous-couche en mousse polyéthylène est moins épaisse par rapport à d’autres types de sous-couches. C’est pour cela qu’elle ne permet pas de combler les irrégularités au niveau du sol.

Par ailleurs, la mise en place d’une sous-couche en mousse polyéthylène est souvent recommandée avant la pose d’un parquet collé ou flottant. À vrai dire, la finesse de cette sous-couche parquet n’entrave pas l’installation du revêtement et de finition. Cependant, si vous comptez poser du parquet en étape, il est recommandé de trouver un isolant plus performant et plus épais comme la sous-couche en polystyrène extrudé.

Si vous souhaitez utiliser des matériaux 100 % naturels et recyclables dans votre projet de revêtement du sol, il vous est conseillé de privilégier la sous-couche en fibre de bois pour parquet. Sur le marché, elle est commercialisée sous forme de plaques. Ce type sous-couche pour parquet est un isolant phonique et thermique et remarquable.

Elle peut en effet réduire les bruits jusqu’à 20 dB. Toutefois, avec le temps, la sous-couche en fibre de bois se tasse et perd progressivement son efficacité sonore. Selon le produit et l’épaisseur, les irrégularités du sol jusqu’à 3 mm peuvent être rattrapées par ce type de sous-couche. Elle est également compatible avec le système de chauffage au sol. Comme les autres types de sous-couches pour parquet, elle est aussi vendue au m² et le prix varie en fonction de la qualité du produit.

Guide pour rénover sa vieille douche sans changer de carrelage
Le métier de carreleur et ses compétences